Sadia Pamart

Sadia Pamart

Après avoir été Professeure certifiée de Lettres modernes pendant 27 ans, je suis aujourd’hui dirigeante d’une SARL à associé unique ; je dirige donc un centre de formation en français.

Je suis une Femme de conviction, travailleuse, innovante, ambitieuse autant pour moi que pour les Autres, respectueuse de l’Autre, soucieuse des difficultés que certaines personnes rencontrent.

Je suis mariée, mère de trois enfants. Je suis une enfant de la République française, profondément attachée aux valeurs de liberté, d’égalité, de fraternité, de solidarité et de laïcité.

C'est l’Ecole, lieu de savoir et de socialisation, qui m’a permis d’être ce que je suis aujourd’hui : une citoyenne française, militante et progressiste, ouverte aux richesses du monde, respectueuse des différences.

L’Ecole de la République est un des biens les plus précieux que chacun et chacune d’entre nous doit à tout prix préserver. C'est la raison pour laquelle j'ai choisi de devenir enseignante.

Après des études universitaires et l’obtention du Diplômes d’études approfondies en littératures française et comparée ( DEA), je me suis orientée vers l’enseignement. J’ai mené en parallèle de l’enseignement, une thèse sur Barbey d’Aurevilly avec le Professeur des universités Jean de Cottignies durant trois ans pour mon épanouissement intellectuel et le développement de l’esprit critique. J’ai choisi de ne pas soutenir. Plus tard, j’ai obtenu la maîtrise de français langue étrangère (FLE).De nombreuses habilitation supplémentaires ont été obtenues, par la suite, pour l’enseignement du français.

Jusqu'en 2011 j'étais professeure de Lettres modernes. Mon dernier lycée est le lycée Van Der Meersch où j'ai mené le combat pour la sauvegarde de l'établissement en 2012.

Depuis août 2011, je dirige un centre de formation en langue française. J’ai créé une SARL à Roubaix, SARL à associé unique dont l’objet est le français pour tout public. Il s’agit de proposer des formations à l’écrit comme à l’oral, des stages de remise à niveau, d’entrainement à la prise de parole. Le principe est de se déplacer sur le lieu de travail des salariés ou non salariés.

Lors de ma carrière d’enseignante, je me suis spécialisée en français langue étrangère car ma préoccupation était de trouver des outils pédagogiques nouveaux qui me permettaient ensuite d’aider les jeunes lycéens français en difficultés dans la maitrise du français. Pendant mon travail d’enseignante, j‘ai également assuré longtemps la fonction de Maitre de stage car j’ai toujours pensé qu’il était nécessaire d’ouvrir sa classe pour permettre aux futurs enseignants de découvrir le métier de prof.

J’ai mené de nombreuses actions culturelles et théâtrales au profit des élèves de Roubaix. Parmi elles, une action importante : celle d’un projet théâtral mené à son terme sur deux ans avec des comédiens et des lycéens du lycée Jean Moulin, classé ZEP à pédagogie différenciée. La pièce était intitulée le Pont de Pierre et la peau d’images de Daniel Danis avec le metteur en scène Vincent Goetals. Une tournée théâtrale nous mènera jusqu’à Colmar. Le partenariat avait été effectué avec le Grand Bleu et les répétitions nombreuses étaient effectuées dans le beau Gymnase de Roubaix, durant les vacances scolaires d’hiver et les weekends.

Je suis également chargée de cours, vacataire, à l’université depuis 25 ans.

Fondatrice de deux associations, j’ai créé l’Association pour la Création et l’Accompagnement de Dispositifs d’Apprentissage de la langue française ( ACADA) dont le siège est à Lille et l’association Sauvons l’Ecole de la République (ASEDR) dont le siège est à la MDA de Roubaix.

Au niveau de mes actions politiques

J’ai mené une politique de la diffusion de la langue française pendant 12 ans (de 1998 à 2010) aux côtés des élus de la Ville de Boulogne- sur -mer et de la Région Nord Pas -de -Calais.

Militante PS, j’ai été candidate au poste de conseillère régionale aux élections régionales en 2009 pour le département du Pas de Calais sur la section PS de Boulogne sur mer, dans le cadre de ma mission pour la langue française.

Je me suis présentée au poste de Secrétaire de la section PS de Roubaix en octobre 2012 et ai ensuite, au bout de quelques semaines, retiré ma candidature pour soutenir vivement celle de mon camarade Mehdi MASSROUR

Aujourd’hui, je soutiens avec conviction le candidat Pierre DUBOIS aux élections municipales des 23 et 30 mars 2014.J’ai été heureuse d’avoir collaboré à l’élaboration du programme 2014-2020 avec tous les militants et sympathisants roubaisiennes et roubaisiennes.

Pourquoi j’ai choisi d’être sur la liste de Pierre DUBOIS ?

Pierre DUBOIS, d’une part, à peine un mois et demi après sa nomination officielle au poste de Maire, nous annonce la Victoire le 6 avril 2012 du maintien du lycée Van Der Meersch à Roubaix, devant la grille du rectorat à Lille. Pierre Dubois s'est totalement impliqué à nos côtés pour sauver le lycée Van Der Meersch. C'est une des raisons principales qui m'a conduite à m'engager à ses côtés!

J’ai rencontré Pierre Dubois au mois de Mars 2012, à la mairie, en tant que Présidente fondatrice de l’Association Sauvons l’Ecole de la république. Il venait d’être nommé Maire de la Ville de Roubaix, après le départ de René Vandierendonck qui avait respecté courageusement la loi sur le non cumul.

Depuis le 4 janvier 2012, la bataille faisait rage en faveur du lycée Van Der Meersch que la rectrice sarkozyste Marie-Jeanne Philippe avait décidé de rayer de la carte scolaire, sans aucun argument valable. Les lycéens roubaisiens et ceux des villes avoisinantes (de Lys-Lez Lannoy, Toufflers, Hem, Leers… ) du lycée Van Der Meersch sont montés au créneau pour DIRE NON à la fermeture de leur lycée, situé aux trois Ponts. Puis, les enseignants et les parents d’élèves ont appuyé le combat des lycéens. Enfin, après avoir été invitée à la première réunion au lycée Van Der Meersch, j’ai décidé avec de nombreux citoyens, de créer l’association Sauvons l’Ecole de la République, mouvement citoyen, pour structurer, organiser et être une force citoyenne face au rectorat qui avait pris une décision en dépit du bon sens.

Pas de pause sur le terrain pour nous tous avec les élus de la Ville de Roubaix, des villes avoisinantes, de la Région, du département qui nous ont rejoints. René VANDIERENDONCK était intervenu en tant que Sénateur du Nord. Les radios ainsi que les télévisons locales et la presse étaient aussi présentes.

La rencontre à la mairie avec monsieur le Maire Pierre DUBOIS a été chaleureuse, attentive, sincère. La délégation et moi-même avons rencontré un homme préoccupé par la situation du lycée Van Der Meersch et très déterminé pour le maintien du lycée tant les atouts étaient importants.

Pierre DUBOIS est intervenu de nombreuses fois au rectorat, aux côtés de la Région notamment et du Département. Il nous a soutenus, accueillis. Il a même nommé une personne-ressources, Fadila OUMANSOUR, issue de son cabinet pour le suivi heure par heure de la situation du lycée Van Der Meersch.

Le 6 avril 2012, c’est Pierre DUBOIS , aux côtés du remarquable Daniel PERCHERON, Président de la Région, qui annonçait le maintien du lycée Van Der Meersch, à l’association Sauvons l’école de la république et à l’association des Parents d’élèves du lycée Van der Meersch, nous tous présents ce jour –là, devant la grille.

C’est la première grande victoire de Pierre DUBOIS avec nous tous citoyennes et citoyens de Roubaix et des villes avoisinantes. A peine, un mois au pouvoir, il contribuait avec nous tous et toutes, à la sauvegarde du lycée Van Der Meersch.

Aujourd’hui, deux ans après, au moment où Pierre DUBOIS se présente aux élections municipales en mars 2014, le lycée Van Der Meersch se développe merveilleusement bien. Les effectifs augmentent. Les résultats au bac sont encourageants. Des équipes formidables éducatives du lycée Van Der Meersch et les lycéens transforment le lycée Van Der Meersch en un établissement aux activités artistiques et sportives de haut niveau.

Comme je l’ai affirmé en 2012 : si le lycée Van Der Meersch était devenu une cause régionale, voire nationale face à la casse de l’école à l’époque, j’affirme aujourd’hui, qu’ il deviendra un des plus grands lycées de notre région, et pourquoi pas au niveau national.

Pierre DUBOIS a montré combien il était volontaire de voir la Jeunesse de Roubaix profiter des meilleures infrastructures, des meilleures conditions possibles pour étudier et grandir en se battant pour le maintien du lycée Van Der Meersch, un lycée Historique.

Pierre DUBOIS, d’autre part, met en place avec la ville de Roubaix, les personnels éducatifs, les acteurs de la société roubaisienne et des citoyennes et citoyens, la réforme des rythmes scolaires avec courage, préoccupé par la réussite de la Jeunesse.

Courageux et combatif, soucieux de la réussite des jeunes et de sa ville, Pierre DUBOIS n’a pas hésité à appliquer la réforme dès septembre 2013 avec son élu à l’éducation Abdallah Tizaghti, un Professionnel de l’Education nationale. Mais Pierre Dubois a également travaillé avec des parents, les techniciens compétents de la ville et toutes les équipes éducatives.

Pourquoi l’engagement pour Roubaix ?

Roubaix est une ville chaleureuse, riche par son patrimoine historique et par sa diversité que constitue sa population.

Fille du Nord, j’ai un profond attachement pour la Région Nord Pas De Calais.

Je travaille à Roubaix depuis plus d’une vingtaine d’années, dans l’enseignement et je m’y suis impliquée vivement bénévolement dans des actions culturelles pour mes lycéens roubaisiens. J’ai choisi volontairement de travailler à Roubaix car c’est une ville qui est sensible à ceux et celles qui sont sincères envers elle ; car c’est une ville qui souhaite l’innovation ; car c’est une ville qui veut oser l’ambition ; car c’est une ville dont la volonté est de vaincre et de grandir.

Ce que je souhaite apporter à la ville, c’est la poursuite de mon engagement pour contribuer à la faire grandir avec Pierre DUBOIS et sa liste, avec tous les habitants. Je veux mettre au service de la population, mes compétences, mon expérience et ma volonté sincère à la poursuite de l’évolution de la Ville de Roubaix.

Lorsque je défends un dossier, je m’applique à le faire réussir ou, à tout le moins, à obtenir le maximum de ce qui est possible. Le combat pour le lycée Van Der Meersch que j’ai mené avec d’autres, une situation alors qui était considérée comme perdue par beaucoup de gens, après 94 jours de lutte sans relâche, marqué par une présence sur le terrain et par une centaine de compte- rendus envoyés régulièrement aux Institutions, ce combat est le meilleur exemple de ma ténacité pour tenter d’apporter le meilleur à la Ville de Roubaix.

Si aujourd’hui, je soutiens Pierre DUBOIS, c’est parce que je suis convaincue de sa vision ambitieuse pour la Ville de Roubaix respectée. Je sais que la réforme des rythmes scolaires auront un impact positif dans l’avenir. Bien sûr, Pierre DUBOIS et son équipe avec les parents et tous les acteurs travaillant pour l’enfant, sauront apporter des améliorations, des rectifications, des ajustements pour une efficacité maximale de la réforme des temps de l’enfant.

J’ai confiance en Pierre DUBOIS et en sa capacité de conduire la Ville de Roubaix avec les Roubaisiens et Roubaisiennes vers la réussite, vers l’épanouissement de la ville de Roubaix et de lui donner toute sa place qu’elle mérite dans notre pays.

J’ai confiance en Pierre DUBOIS car c’est un Homme de respect, de paix, de négociations et de décisions. C’est un visionnaire pour sa ville…un homme de progrès … Son expérience qu’il met au service de la ville de Roubaix sera profitable à TOUS les habitants.

Le dimanche 23 mars, puis le dimanche 30 mars votons pour Pierre DUBOIS.

Rédigé par Pierre Dubois

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :