Cumul des mandats : tenir jusqu'au bout!

Publié le 3 Juillet 2013

Il s’agit d’une promesse de François Hollande. Et même si ce n’est pas une priorité des Français, ce n’est pas la plus facile à tenir tant l’inertie d’une partie de la classe politique est importante sur ce point. Et on sait que les plus grandes batailles politiques se gagnent parfois contre son propre camp.

Il en va ainsi du cumul des mandats. Une exception française à laquelle il est temps de mettre fin.

Le texte de loi examiné à l’Assemblée Nationale et soumis à son vote le 3 juillet prévoit une application de cette nouvelle législation en 2017. C’est tardif. Mais cette loi a cela de précieux qu’elle interdirait tout cumul entre une fonction dans un exécutif local et celle de parlementaire. Petite révolution chez nous, normalité chez la plupart de nos voisins européens.

Reste le passage au Sénat. Classé à droite sous le gouvernement de Lionel Jospin, c’est la Haute Assemblée qui avait déjà bloqué le processus. Contentant du même coup une bonne partie de Sénateurs de gauche. Aujourd’hui que la gauche est majoritaire au Sénat, plus d’excuse. Notre Sénateur du Nord, René Vandierendonck, ancien Maire de Roubaix, a montré le chemin en s’appliquant à lui-même la règle du Parti Socialiste, en passe à présent de devenir loi de la République. Formons le vœu que le Palais du Luxembourg s’inspire de ce courage politique !  

 

 

Rédigé par leblogdepierredubois

Repost 0
Commenter cet article