Catherine Leclercq

Catherine Leclercq

Je suis une Roubaisienne de 55 ans: mon grand-père travaillait à l'usine Platt rue Ingres, ma grand-mère était piqueuse à domicile, ma mère était employée à l'état civil de la mairie de Roubaix.

J'ai fait mes études à Roubaix (école Lavoisier, collège Jean Lebas, lycée Maxence Van Der Meersch). J'ai débuté dans l'enseignement en 1979 à l'école Blaise Pascal, puis j'ai enseigné jusqu'en 2007 à Voltaire dans le quartier de l'Alma. Depuis, je suis directrice d'école dans un groupe scolaire où il fait bon vivre et travailler: l'école Edouard-Vaillant dans le quartier de la Place du travail où j'habite. Mon école s'engage régulièrement dans les projets culturels et sportifs proposés par la ville. Les enfants partent chaque année en classe de découverte. Mon équipe pense que le travail d'un professeur ne se limite pas à enseigner le français et les mathématiques. La ville, par ses nombreuses structures culturelles et associatives, nous permet d'ouvrir l'esprit des enfants en nous engageant dans de nombreux projets qui font la joie de tous.

J'ai un compagnon qui est éducateur sportif et deux magnifiques enfants qui ont, eux aussi, fait leurs études à Roubaix et dont je suis très fière. Mon fils est aujourd'hui médecin à Montpellier (sans doute à cause du soleil...) et ma fille est en licence à Infocom à Roubaix.

Nous formons une famille heureuse de vivre à Roubaix car nous avons assisté aux grands changements de cette ville et nous savons que ce n'est pas encore fini. Rien ne nous ferait partir ailleurs.

J'ai été élevée au milieu de socialistes. J'ai donc suivi cette voie depuis des années en défendant ces idées avec acharnement. Je suis aujourd'hui engagée sur la liste de Pierre Dubois car je ne vois pas Roubaix dirigé par quelqu'un d'autre.

Pierre Dubois est une personne profondément honnête, ouverte et humaine. Je le connais depuis quelques années par le biais de mon travail et j'ai toujours pu compter sur lui.

La politique de la ville en matière d'éducation est exemplaire et courageuse. Après un temps d'adaptation, la réforme entamée depuis 6 mois commence à porter ses fruits: travail plus performant dans les classes, mise en pratique de projets communs périscolaire/scolaire qui sont indispensables pour la continuité pédagogique, clubs de qualité qui permettent à l'enfant de toucher à tout. Le plus dur est derrière nous. Il y a bien sûr encore à faire et peut-être quelques points à améliorer, nous comptons sur tous pour mettre la main à la pâte. Nous avions besoin de ce nouveau souffle pour l'avenir de nos enfants. Pierre Dubois a sauté le pas. C'est maintenant à nous tous de terminer le travail.

Notre nouvelle équipe de tous âges, de tous milieux, de toutes origines est animée d'une volonté d'améliorer le quotidien des Roubaisiens. Depuis des semaines, ça alimente nos conversations, nous nous levons et nous nous couchons avec la tête pleine de nos projets. Nous sommes conscients du travail à accomplir mais nous nous sentons, aujourd'hui, capables de déplacer des montagnes.

Alors, rejoignez-nous et, comme moi, votez Pierre Dubois les 23 et 3
0 mars.

Rédigé par Pierre Dubois

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :